L’épave des Songes

Dans l’épave des songes
Une maison sans ombre
En explorant les pièces
Un cadavre sans nom

Pourquoi y être entré?
Ces murmures sont-ils le temps?
Entre les murs de cendres
Englouti à nouveau

Et dans le gouffre de l’âme
J’y trouverai un nouveau sens
Essayant d’oublier mon nom
Une autre chambre sans poupée

Dans cette cave triste et sombre
Des images de moi et toi
Plusieurs photos jaunies d’absence
Je suis pourtant si jeune

Partout les mêmes délires
Ce rêve est notre film
Sans nous il n’y a personne
Le temps est une épave…
Une épave de sable!

Sans nous il n’y a personne!